Entretien

Nos juges se moquent de votre vote

Les crises sécuritaires actuelles appellent des réponses fortes et nos politiques promettent mille mesures efficaces, sans toutefois rappeler que toutes seront bloquées par des juges.

Publication
25 novembre 2020
Durée de lecture
0 minutes
Média
Valeurs Actuelles

Ces derniers mois, et même ces dernières années, les attentats islamistes, les attaques frontales contre l’État dans les banlieues, la petite délinquance du quotidien qui explose ont mené les Français au sentiment général actuel : il est urgent d’agir. Les politiques réclament des mesures à tour de bras et, en effet, la Cocotte-Minute siffle depuis longtemps. Maintenant, la marmite déborde.

Et pourtant, un obstacle majeur à la reprise en main de notre pays est beaucoup trop souvent absent du débat public, c’est la question du gouvernement des juges. Si, en principe, le Parlement dit la loi et les juges l’appliquent, et alors que la plupart des Français pensent que leur vote aux élections décidera de la direction de notre futur collectif, beaucoup ignorent que les choses ne fonctionnent plus ainsi.

Lire la suite

Partager

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn envoyer par email

À consulter également