Débat

Débat avec l’IPJ sur Public Sénat : Quelle justice pour les terroristes ?

L'IPJ est invité sur Public Sénat dans l'émission On va plus loin sur le thème : Quelle justice pour les terroristes ?
Face à Céline Parisot, secrétaire général de l'USM, Ouisa Kies, sociologue, et Me Samia Maktouf, avocate, Me Jeanson, avocat au barreau de Paris et porte-parole de l'Institut pour la Justice, défend la nécessité de revoir l'échelle des peines en matière délictuelle à l'encontre des personnes condamnées pour faits de terrorisme. Il explique qu'il ne faut pas voir dans les programmes de déradicalisation une solution miracle.

Publication
16 juin 2016
Durée vidéo
89 min 41
Média
Public Sénat

Une justice insuffisamment répressive contre les terroristes

Si le terrorisme ne peut être appréhendé uniquement sous un angle répressif, Guillaume Jeanson estime que la justice n’a pas été suffisamment répressive à l’égard des terroristes ces dernières années. De l’aveu même de l’ancien juge anti-terroriste Marc Trevidic, les peines à l’encontre des responsables de filières djihadistes sont bien inférieures à ce qu’elles devraient être. Guillaume Jeanson propose ainsi de revoir l’échelle des peines afin de sanctionner davantage les personnes condamnées pour des faits de terrorisme en matière délictuelle.

Guillaume Jeanson regrette que la prison ait failli dans sa mission de réhabilitation concernant un certain nombre de terroristes à l’image de Larossi Abballa, l’auteur de l’attentat de Magnanville. Si elle échoue dans cette mission, la prison doit au moins permettre de neutraliser les individus les plus dangereux.

De délinquant à terroriste

Depuis Mohammed Merah, nous sommes en présence de terroristes qui avaient pour la quasi-totalité d’entre-eux un passé de délinquant, et qui se sont radicalisés dans un deuxième temps. Il faut ainsi agir sur l’efficacité des peines. Guillaume Jeanson propose de sortir des accumulations de peines symboliques pour mettre un frein avant que les individus ne s’enfoncent dans la délinquance.

L’impossible déradicalisation de tous les terroristes

Guillaume Jeanson soutient les initiatives visant à déradicaliser les terroristes. Cependant, il rappelle la position du psychiatre Roland Coutanceau à ce sujet qui estime qu’il n’est pas possible, ou peu probable, de déradicaliser tous les terroristes. La question consistant à savoir ce que l’on fait des cas les plus endoctrinés se pose.

Partager

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn envoyer par email

À consulter également