Communiqué de presse

2 juin 2016

Sécurité des Français ? Les « milliers d’emplois fantômes » du gouvernement…

L’Institut pour la Justice, think tank citoyen œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, attend du gouvernement qu’il tienne ses engagements d’augmentation des postes de gendarmes et de policiers.

Alors que François Hollande revendiquait en novembre dernier lors du congrès de Versailles la création, au cours de son mandat, de près de 9000 postes supplémentaires de gendarmes et de policiers, le Rapport annuel annexé au projet de loi de règlement du budget et d’approbation des comptes pour 2015 et la Note d’analyse sur l’exécution budgétaire 2015 émanant de la Cour des Comptes publiés tous deux le 25 mai dernier, révèlent, comme le précise le Figaro ce jour, que les postes promis ne correspondent pas aux postes pourvus.

En réalité, ce ne seraient que 390 emplois supplémentaires qui auraient été créés.

L’Institut pour la Justice s’inquiète de cette politique d’affichage fallacieuse du pouvoir qui, en plus de continuer à décrédibiliser la parole publique, constitue une menace directe pour la sécurité des Français.

Elle enjoint donc fermement le gouvernement à tenir au plus vite ses engagements afin de mettre notre pays en mesure de faire face aux menaces imminentes de nouveaux attentats.

Partager

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn envoyer par email

À consulter également