Interview

Manifestation dans Saint Denis : l’IPJ répond au Figaro

Le Figaro interroge le porte-parole de l'Institut pour la Justice, Me Guillaume Jeanson, sur ce qu'encourent les militants d'associations d'extrême gauche qui ont pénétré et manifesté dans la basilique Saint-Denis.

Publication
21 mars 2018
Durée de lecture
0 minutes
Média
Figarovox

A la question posée par le Figaro : “Selon vous, l’État doit-il sanctionner les associations qui ont appelé à ce rassemblement?”

Le porte-parole répond :  “Le parquet qui jouit, rappelons-le, du principe de l’opportunité des poursuites, jouera évidemment son rôle comme il l’entend. Mais la justice, qui est – comme chacun sait – «rendue au nom du peuple français» aurait tort, en pareille matière si sensible pour l’opinion publique, de verser dans une forme de deux poids deux mesures. Car elle pourrait risquer alors de ne jouer qu’imparfaitement son rôle de pilier et de garant de la paix sociale avec toutes les conséquences néfastes que cela pourrait entraîner quant à la nécessaire sauvegarde de l’ordre public. Le respect de la liberté de culte implique évidemment de sanctuariser le lieu où ce dernier se pratique. Même au plus fort de leurs actions militantes, certaines associations s’honoreraient à ne pas l’oublier.”

Partager

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn envoyer par email