Décryptage

Explosion de la violence chez les adolescents -Décryptage de l’Institut pour la Justice sur Atlantico

Ces racines de l’explosion de la violence chez les adolescents que nous n’avons pas très envie de regarder en face

Publication
11 mars 2021
Durée de lecture
0 minutes
Média
Atlantico

Les violences et les rixes entre adolescents sont au cœur de l’actualité ces dernières semaines. Quelle est l’ampleur réelle du phénomène et comment expliquer cette explosion de violence chez les adolescents ?

Atlantico : Les violences entre adolescents, débouchant parfois sur la
mort, semblent se multiplier alors que les affaires de rixes sont à la une de l’actualité. Encore cette semaine, un adolescent de 14 ans s’est retrouvé entre la vie et la mort dans le Val-de-Marne après une rixe. Quelle est l’ampleur réelle du phénomène ?

Pierre-Marie Sève : Il y a, pour moi, deux phénomènes qui se télescopent. Il y a d’abord le phénomène des rixes et affrontements entre bandes rivales : des bandes de jeunes, voire de très jeunes, rappelons-nous les décès de deux jeunes de 14 ans il y a 15 jours, qui s’affrontent de manière ultraviolente en bandes.

A ce sujet, la Direction centrale de la sécurité publique définit la bande comme un « noyau stable de membres qui se regroupent pour des raisons qui peuvent être sociales, culturelles ou autres et commettent des actes antisociaux, délictueux ou criminels ».

Ce phénomène est chiffrable et ces chiffres confirment qu’il est en hausse. Selon un bilan de la direction générale de la police nationale, il y a ainsi eu 357 affrontements entre groupes en 2020, soit une hausse de près de 25% en un an, et 80% de ces faits concernent l’Ile-de-France.

Le second phénomène qui se télescope est plus large et plus inquiétant, c’est celui de la délinquance des mineurs, qu’ils agissent en bandes ou non.

Lire l’article.

Partager

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn envoyer par email

À consulter également