Qui a le meilleur programme Justice ? Nous les avons comparés !

Cette lettre a été envoyée aux adhérents de l’Institut pour la Justice le 30 mars 2022.

 

Qui a le meilleur programme Justice ? Nous les avons comparés !

Pierre-Marie Sève de l'IPJ Cher lecteur,

Vous vous en souvenez peut-être, en fin d’année dernière, je vous dévoilais les « 30 mesures pour sauver la Justice ».

Ces 30 mesures étaient le fruit de plusieurs mois de travail et sont officiellement les mesures préconisées par l’Institut pour la Justice, pour sauver notre Justice.

Ce sont des mesures élaborées avec des criminologues, des universitaires et des magistrats. Elles sont pondérées, raisonnables et je dirais même indispensables pour quiconque souhaite rétablir la Justice.

J’ai ensuite envoyé un courrier accompagné de ces 30 mesures à tous les candidats à l’élection présidentielle.

Plusieurs nous ont répondu et j’ai pu en rencontrer certains.

C’est l’heure du bilan

Avant toute chose, je vous rappelle que l’Institut pour la Justice est non-partisan et ne soutient aucun candidat.

Le tableau comparatif que vous allez voir est le fruit d’un travail objectif qui ne vise qu’à observer quels candidats sont les plus en accord avec nos propositions.

Après plusieurs mois de campagne, les candidats ont pu parler de l’intégralité de leur programme.

Nous avons donc repris l’essentiel de nos 30 mesures et nous les avons confrontées avec les propositions des candidats. Et voici le résultat :

(Si l’image ne s’affiche pas maintenant, cliquez ici )

Plusieurs observations s’imposent :

  Tout d’abord, comme vous pouvez le voir, les candidats de « droite » (Valérie Pécresse, Eric Zemmour, Marine Le Pen ou encore Nicolas Dupont-Aignan) ont tous des programmes solides et fiables sur les mesures les plus importantes et je m’en réjouis.

Il en est ainsi des peines planchers, des places de prison ou de l’expulsion des délinquants étrangers, etc… des mesures indispensables pour rétablir la Justice.

  Ensuite, à noter qu’Emmanuel Macron est le candidat le plus décevant. Son programme Justice est quasiment inexistant et son bilan ne joue pas en sa faveur.

Toutes ses mesures sont des mesures budgétaires, mais il n’a annoncé aucune mesure de fond. S’il était réélu en 2022, la Justice resterait certainement dans le même piteux état.

  Enfin, je dois faire une mention spéciale à Eric Zemmour qui termine 1er des candidats avec 13 mesures évoquées. J’ajoute qu’Eric Zemmour, en personne, m’a reçu à son QG, il y a quelques mois, pour lui présenter notre travail. Il est le seul candidat à avoir répondu à cette invitation.

Il a également accepté de nous recevoir pour un entretien vidéo, disponible sur notre chaine Youtube, comme Marine Le Pen et Valérie Pécresse.

Cher lecteur, vous avez maintenant toutes les clés en main pour faire un choix bien informé !

Ah, une dernière chose que je voudrais vous dire !

En politique, rien n’est impossible. Ne cédez pas au pessimisme et n’écoutez pas les fatalistes :

Oui, il est possible de sauver la Justice. Oui, il est possible de rétablir l’ordre et même, un jour, si elle est bien guidée, oui, il est possible que la France redevienne un pays beau, prospère et sûr pour nos enfants.

Je l’espère de tout mon cœur et en cette saison électorale… tous les espoirs sont permis !

Avec tout mon dévouement,

Pierre-Marie Sève de l'IPJ
  Pierre-Marie Sève
Directeur de l’Institut pour la Justice



PS : A noter que nous avons uniquement retenu les mesures prévues dans les programmes ou évoquées par les candidats. Certains candidats ne se sont que peu exprimés sur les questions de justice, comme Jean Lassalle.

+ Recevez notre étude "Immigration et délinquance" en PDF