Merci pour votre engagement

Merci pour…

Très court message avant Noël

Cette lettre a été envoyée aux adhérents de l’Institut pour la Justice le 23 décembre 2021.

 

Chère Madame, cher Monsieur,
Chers amis de l’IPJ,

Ce mois de décembre est rude pour beaucoup d’entre nous, avec le covid qui apporte son lot d’angoisses, d’annonces et de restrictions qui pèsent sur le moral de nombreux Français, mais j’aimerais quand même terminer l’année sur une note positive.

En 2021, vous avez été très nombreux à nous soutenir financièrement ou moralement.

  Un immense merci aux premiers pour votre générosité, qui nous permet de mener toutes nos actions et de poursuivre notre combat sans renoncer.

  Un très grand merci aux seconds, votre soutien sans faille est un moteur.

Tout au long de l’année, vous avez été très nombreux à nous appeler et à nous écrire pour nous livrer vos témoignages, vos remarques, vos questions, vos encouragements mais aussi vos coups de sang…

Merci pour votre engagement, heureusement que de nombreux Français ne baissent pas les bras et continuent à vouloir changer les choses.

Car cette année, nous n’aurons pas vu la courbe de l’insécurité s’inverser, et c’est le moins que l’on puisse dire.

Nous n’aurons pas entendu le ministre de la Justice ou le président de la République annoncer la création de nouvelles places de prison.

Nous ne les aurons pas entendus annoncer l’expulsion des délinquants étrangers, que les Français veulent dans leur très grande majorité, ni même annoncer le retour à la perpétuité réelle.

Malgré cela, je ne rougis pas de tout le travail que nous avons accompli.

Et vous pouvez me croire, nous continuerons à nous démener tant que des vraies mesures efficaces et radicales n’auront pas été prises.

Tant que des victimes pourront être évitées. Nous continuerons. Tant que les criminels ne seront pas punis à la hauteur de leurs actes. Nous continuerons. Tant que la Justice ne protègera pas les innocents. Nous continuerons.

2022 sera une année décisive pour l’avenir de notre pays. Soyez-sûrs que nous n’allons pas manquer ce rendez-vous et que nous sommes déjà prêts.

Je vous souhaite à tous de passer d’excellentes fêtes de Noël et de fin d’année, et espère de tout cœur que vous n’aurez pas trop de sacrifices à faire en cette période troublée.

Nous nous retrouverons en début d’année pour continuer le combat ensemble !

Avec tout notre dévouement,

  Axelle Theillier de l'IPJ
  Axelle Theillier et toute l’équipe de l’IPJ



+ Recevez l'étude "Cités : ces citadelles du crime qui tiennent l’État en échec" de Michel Aubouin (PDF)