twitter

Cette lettre a été envoyée aux adhérents de l’Institut pour la Justice le 10 janvier 2022.

 

J’ai besoin de vous. Pour une affaire de 15 secondes…

Pierre-Marie Sève de l'IPJ

Chère amie, cher ami,

Je veux vous poser trois questions simples :

  Pensez-vous que l’Institut pour la Justice passe suffisamment à la radio, à la télévision, etc ?
  Pensez-vous que si l’Institut pour la Justice passait davantage dans les médias, ce serait une bonne nouvelle pour notre combat pour la Justice ?
  Pensez-vous que la Justice doit être sérieusement reprise en main ?

Vous voyez, la télévision, c’est comme la pêche.

Ici, les pêcheurs sont les journalistes et les programmateurs des chaînes. Et les poissons, ce sont les intervenants divers et variés.

Tous les journalistes pêchent au même endroit : dans un grand étang appelé Twitter. Et tous les poissons veulent finir dans l’assiette des grands journalistes, des grands médias. Moi y compris…

Le hic, c’est qu’il y a des milliers de poissons sur Twitter. La plupart qui parle pour ne rien dire ou pour commenter des actualités inintéressantes.

Et les journalistes ne veulent pas de petits poissons, ils veulent eux aussi des gros poissons.

Un gros poisson, c’est un compte avec des milliers d’abonnés.

C’est donc simple. Si vous avez un compte Twitter, et que vous voulez que l’Institut pour la Justice porte ses combats sur Cnews ou TF1, vous devez vous abonner à nos deux comptes Twitter.

Le premier compte est le compte officiel de l’Institut pour la Justice, il faut cliquer là :
https://twitter.com/InstitutJustice

Le deuxième compte est mon compte personnel, c’est le plus important, car les journalistes cherchent avant tout des personnes réelles. Il faut cliquer ici :
https://twitter.com/pierremarieseve

Une fois que vous êtes sur la page, cliquez sur « m’abonner » !

Si vous n’avez pas de compte Twitter, vous pouvez en créer un en vous rendant sur www.twitter.com.

Twitter permet de se tenir au courant de toute l’actualité politique et médiatique en avant-première et de suivre les personnalités qui vous intéressent.

Il vous suffira ensuite de vous abonner à nos comptes.

Promettez-moi simplement de ne pas devenir addict…

Je vous remercie d’avance pour votre aide, nous ne lâcherons rien.

Avec tout mon dévouement,

Pierre-Marie Sève de l'IPJ
  Pierre-Marie Sève
Directeur de l’Institut pour la Justice





+ Recevez notre étude "Immigration et délinquance" en PDF