Rapport parlementaire sur la surpopulation carcérale : un laxisme radical selon Philippe Bilger

Philippe Bilger, Magistrat honoraire et Président de l’Institut de la parole – Conseil en stratégie et psychologie judiciaires, analyse les préconisations du rapport de la mission parlementaire sur la surpopulation carcérale et s’inquiète de l’idéologie des 76 pistes de réflexion qui ne prennent en compte ni la défense et la sécurité de la société, ni l’efficacité dont doit faire preuve une politique pénale.

« Rien sur le fait que la surpopulation carcérale n’est de manière lancinante un problème que par rapport aux capacités actuelles de l’enfermement – construire 20000 places de prison supplémentaires mettrait fin à l’indignité et favoriserait l’exécution des peines – et non pas au regard de ce qui serait théoriquement nécessaire pour gérer avec rigueur et cohérence les détentions provisoires comme les condamnations. »

Lire l’intégralité de la tribune de Philippe Bilger sur son blog : Justice au Singulier

 

< retour à la page Décryptages